Le 17 mars dernier a eu lieu la vente aux enchères des bitcoins, une grande première en France. Ces bitcoins avaient fait l’objet d’une saisie judiciaire et la vente aux enchères avait été annoncée. Si la vente des biens saisis par l’État n’a plus rien d’intrigant, c’est bien la première fois que des Bitcoins sont vendus aux enchères en France. Et quand on sait que cette cryptomonnaie est très appréciée depuis quelques années, on y voit là l’occasion pour l’État de renflouer ses caisses.

Près de 30 millions d’euros de bitcoin vendus aux enchères

Les biens saisis par l’État appartenaient à des pirates informatiques. C’est donc sans étonnement qu’on y a découvert des bitcoins. On parle là de 611 bitcoins d’une valeur comprise entre 25 et 30 millions d’euros, un pactole numérique remarquable. La vente aux enchères a donc mis à disposition du public près de 500 lots de 0,11 à 20 bitcoins.

Lire aussi :  En 2021: Minez du Bitcoin !

Grâce à la loi de 2015 portant sur les biens meubles incorporels, les maisons d’enchères hexagonales ont l’autorisation de vendre la cryptomonnaie. Pour cette vente d’enchères peu orthodoxe, c’est la maison d’enchères Kapandji Morhange qui a été mandatée. Son commissaire-priseur, Ghislaine Kapandji, se félicite d’avoir pris de bonnes dispositions pour l’organisation de l’évènement.

En effet, les préparatifs de cette vente aux enchères ont débuté en septembre dernier. En cette période, le prix unitaire du bitcoin s’élevait à 10 000 dollars. Avec l’envolée historique qu’a connue cette cryptomonnaie ces derniers mois, il faut bien plus de 60 000 dollars pour acheter un bitcoin. Ce pic a totalement changé la donne de la vente aux enchères des bitcoins qui a eu lieu le mercredi dernier.

Le déroulement de la vente aux enchères

Cette vente aux enchères s’est essentiellement déroulée en ligne. Pour y participer, les inscrits ont dû remplir des formulaires explicites. Les enchères ont été divisées en deux catégories. La première est composée de 437 lots de 0,1 à 2 bitcoins cautionnés par un montant de 1500 euros. La seconde catégorie, quant à elle, est constituée de 42 lots de 5 à 20 bitcoins, pour lesquels une caution de 10 000 euros a été exigée.

Au total, 1600 personnes se sont inscrites pour participer à la vente aux enchères. Comme pour toute vente aux enchères, c’est le tomber du marteau qui valide le transfert juridique. Une fois achetés, les bitcoins sont transférés sur les comptes portefeuilles de cryptomonnaies de chacun des acheteurs, depuis un compte sécurisé.
Même si la vente aux enchères des bitcoins est un phénomène récurrent à l’étranger, il faut dire que cette première en France a été un franc succès. En effet, elle a rapporté 24 millions d’euros à l’État.

Le pic du bitcoin ces derniers mois

En mai 2010, le bitcoin ne valait quasiment rien. Aujourd’hui, la notoriété et le succès de cette cryptomonnaie sont indéniables. Et pour preuve, Tesla est désormais un investisseur actif du bitcoin. Blackrock s’est également dit prêt à lui emboiter le pas. Le bitcoin a été propulsé au sommet.