Interdit bancaire suite à une arnaque au bitcoin │ Depuis quelques années, le cours du bitcoin ne cesse d’augmenter de façon spectaculaire. Le numéro des devis numériques attire en effet de plus en plus d’utilisateurs, aussi bien particuliers que professionnels. Si certains trouvent des opportunités dans le bitcoin, d’autres y ont laissé leurs plumes, comme c’est le cas de Philippe. Retour sur cette affaire « passionnante » !

Philippe, un octogénaire victime de sa crédulité

Les malfaiteurs ne dorment plus nuit et jour afin trouver leurs proies. Philippe, un retraité de 80 ans habitant à Cahors, a été victime d’une escroquerie au bitcoin. L’histoire s’est passée en février 2020 quand il a décidé d’investir 1 300 € pour acheter des bitcoins auprès d’une société toulousaine.

Pensant qu’il s’agissait d’une proposition tout à fait honnête, c’est la carte bleue de Philippe qui a été la cible des malfrats. En effet, en seulement quelques jours, l’octogénaire a perdu 6 700 €. Depuis, il a déposé une plainte au tribunal. Un an après ce drame, il est toujours placé interdit bancaire bien que sa banque ait pris la décision de l’indemniser.

Une banque impuissante face à cette escroquerie

Quelques jours après avoir placé les 1 300 € dans une société toulousaine, la victime a expliqué que son solde diminuait peu à peu. Il a d’ailleurs constaté des prélèvements en provenance de Luxembourg. Les sommes retirées sur son compte bancaire oscillaient entre 1 500 et 2000 €, pour finalement atteindre un total de 6 700 €.

Le Crédit Mutuel, sa banque, a expliqué que le gestionnaire du compte ne s’était pas rendu compte que c’était une fraude. Ces prélèvements se passaient sous ses yeux, mais il ne suspectait rien de louche, pensant que le retraité était un bon client. Après qu’il ait perdu tout son argent, la victime a été sous le choc et a déclaré :

« Je ne comprends pas que ces prélèvements venant de l’étranger n’aient pas été bloqués, que personne de la banque ne m’ait prévenu. »

Une situation financière devenue précaire

Avec un solde négatif de 6 700 €, Philippe n’arrive plus à payer ses factures et se retrouve désormais en difficulté financière. Aujourd’hui, il dépend de ses proches pour subvenir à ses besoins.

La situation a également eu des répercussions graves sur sa santé, comme il l’explique :

« À cause de cette histoire, j’ai des problèmes de santé. Mon diabète s’est aggravé. J’ai des œdèmes aux jambes. J’ai pris 10 kg. Je ne dors plus la nuit. »

Et même si a banque lui a viré la somme de 6 700 €, son interdit bancaire n’arrange pas les choses. Pour remédier à la situation, il cherche désormais un avocat et s’apprête à porter l’affaire en justice si son cas n’évolue pas.

Le cas de Philippe n’est pas le premier et ne sera pas la dernière arnaque au bitcoin. Derrière l’engouement pour la cryptomonnaie, les détournements ciblant les amateurs de monnaies numériques se multiplient. Par conséquent, il faut toujours rester sur ses gardes et être vigilant, surtout devant les affaires un peu trop intéressantes.

Lire aussi : Nouvelle application mobile Kraken