Le Salvador inaugure son premier distributeur de Bitcoins │ Pays précurseur en matière d’utilisation nationale du Bitcoin, le Salvador ne modère pas ses efforts pour donner de plus en plus de place au Bitcoin dans l’économie de son pays. Bien qu’au Salvador le dollar ait toujours cours légal et que personne n’est obligé d’utiliser le Bitcoin comme moyen de paiement, tout porte à croire, au regard des mesures qui se succèdent, que le Bitcoin sera bientôt le tout premier moyen de paiement dans tout le pays.

Si l’exemple donné par le Salvador s’avère concluant, alors, ce dernier ne manquera pas de créer un précédent suivi par de nombreux autres pays.

Le premier distributeur de Bitcoins du premier pays ayant adopté le Bitcoin comme monnaie nationale

Les choses s’accélèrent depuis le mois de juin où le Parlement du Salvador a adopté la résolution visant à donner un cours légal au Bitcoin dans l’économie du pays. Le Salvador, en agissant ainsi, est devenu aux yeux de l’histoire le premier pays à accréditer une cryptomonnaie comme moyen de paiement légal.

Lire aussi : Le Salvador offre à tous ses citoyens 30$ de Bitcoin

Mais loin de s’en tenir simplement à cette seule annonce, le Salvador semble agir de sorte à se doter des infrastructures pour favoriser l’utilisation de la monnaie numérique sur son territoire. C’est ainsi qu’a été récemment inauguré le tout premier distributeur de Bitcoins qui, en un sens, agira alors comme un distributeur de billets classiques.

Grâce à cette borne, il sera ainsi plus facile d’échanger ses avoirs en Bitcoins. La solution est en effet souhaitable en ce sens où, d’après une enquête d’opinion, plus de la moitié des Salvadoriens ne comprendraient pas le principe des cryptomonnaies.

Ce qu’implique le premier distributeur de Bitcoins

Au-delà de l’aspect révolutionnaire du procédé, ce dernier annonce un tournant dans l’histoire monétaire mondiale. Le recours aux cryptomonnaies comme moyen de paiement reconnu par l’État est en effet une première dans le monde. Jusque-là, le Bitcoin et autres cryptomonnaies étaient acceptés au cas par cas selon les commerces – notamment aux États-Unis – mais jamais par une quelconque structure étatique.

En dotant le Bitcoin d’infrastructures nationales liées à ses services, les autorités salvadoriennes contribuent à banaliser l’utilisation du Bitcoin. Encore réprouvées et marginalisées il y a moins de dix ans, les cryptomonnaies deviennent sans cesse plus incontournables à chaque jour qui passe. Ce qui se voulait un milieu d’initiés, grâce au premier distributeur de Bitcoins, a vocation à se démocratiser.

Le premier distributeur de Bitcoins préfigurant une longue série

Loin de s’en tenir à un simple effet d’annonce, le Salvador compte persévérer dans ses efforts. Le premier distributeur de Bitcoins n’a en effet pas vocation à s’en tenir à un unique distributeur. Le jeune président du Salvador, Nayib Bukele, très volontaire dans ses efforts, a en effet l’intention d’en faire installer encore 200 dans les semaines à venir. Et tout porte à croire qu’il ne compte pas s’arrêter là.

Bien que la population salvadorienne soit encore assez peu familiarisée avec l’utilisation du Bitcoin, cette dernière, en étant soutenue par les infrastructures nécessaires, pourrait ainsi comprendre plus facilement le bien-fondé des échanges en cryptomonnaies et s’y adonner prochainement sans réserve.